La peine du bourreau – Estelle Tharreau

***** Très bonne lecture

La peine de mort… En général on est pour ou on est contre, l’avis est tranché, ferme, définitif.

Puis Estelle Tharreau nous propose ce livre. Un condamné à mort, Ed, n’a plus que quatre heures avant l’injection. Quatre heures, c’est aussi le temps que va avoir le gouverneur du texas pour décider s’il le gracie ou non. Quatre heures, c’est le temps octroyé au bourreau, homme fatigué, pour expliquer au gouverneur que tout n’est ni tout rose ni tout noir. Plein de nuances viennent bouleverser les certitudes des uns et des autres lorsque la décision ultime est à prendre.
Inspiré de faits réels, ce récit est ancré dans le Texas profond, le « Vieux Sud » des États-Unis d’Amérique, où les vieilles mentalités ont la peau dure. Racisme, peine de mort, une justice parfois (souvent, trop souvent… ) à la tête du client.

On découvre alors en même temps que le gouverneur les histoires du bourreau, passant du condamné malchanceux qui doit mourir pour un accident passé pour un crime, au tueur psychopathe qui s’en sort car qui passe très bien dans les médias. On refait également la vie d’Ed et on voit l’évolution de sa pensée, d’abord formatée par les idées de son père, puis qui s’ouvre en découvrant qu’une personne n’est pas qu’une couleur de peau.

Estelle Tharreau exploite la psychologie de ces trois personnages (le gouverneur, le bourreau, le condamné) avec brio en nous faisant entrer dans l’univers carcéral bien particulier qu’est le couloir de la mort.

Une phrase que je retiens et qui m’a marquée, et qui pourrait résumer l’idée générale :

« Ce qui est juste et la justice sont deux choses très différentes »

Je remercie chaudement Joël des éditions Taurnada de m’avoir proposé cette lecture.

La peine du bourreau, Estelle Tharreau, Editions Taurnada, 2020

Un commentaire sur “La peine du bourreau – Estelle Tharreau

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑