L’inconnue de l’équation – Xavier Massé

***** Très bonne lecture

Quatrième de couverture :

Quatre heures. La police n’a que quatre heures pour démêler ce qui ne semblait être au départ qu’un simple drame familial : un couple, Juliette et François, retrouvé carbonisé, leur fils, Julien, gisant au sol.
Deux salles d’interrogatoires, deux témoins de la tragédie : la mère de François et une flic déjà présente sur les lieux. Deux versions, deux visions différentes.
Accident, meurtre, ou vengeance ?
Une toile d’araignée va se tisser peu à peu et d’une simple énigme va surgir une équation… aux multiples inconnues.

Avis :

Voilà quelques jours déjà que j’ai terminé ce livre mais son souvenir reste bien ancré. Sans répéter la quatrième de couverture, il s’agit d’un huis-clos où deux versions sont confrontées. Deux versions racontées durant lesquelles on revit les moments passés au sein de cette famille, fort sympathique au demeurant, qui avait tout pour être heureuse.

Le début de ce livre est très fort, nous sommes directement au coeur de l’action, au coeur du drame. On ne sait pas ce qui s’est passé avant, on ne sait pas de quel côté être, mais on comprend très bien que quelque chose ne tourne pas rond. Nous revivons ensuite, au fil des interrogatoires, toutes les actions qui ont pu mener à cette scène tragique.

J’ai beaucoup aimé les deux dépositions. Alors que souvent un personnage, une histoire prend le dessus, ici j’ai aimé les deux versions. Chaque personnage a une personnalité spécifique, aucun n’est là pour faire de la figuration. Il n’y a pas besoin de combler de vide, car il n’y en a tout simplement pas.

Le suspens est fort bien mené, grâce à l’histoire bien sûr, mais aussi à l’écriture de l’auteur. Le style est fluide sans pour autant aller dans trop de simplicité. Il sait où il veut aller et il nous y emmène sans problème.

Le seul bémol que je peux trouver à ce livre est sa couverture. J’ai en effet trouvé l’histoire tellement intéressante, tellement bien menée, que je trouve que la couverture manque de finesse à côté.

Ce livre ne fait que 176 pages… en 176 pages j’ai totalement été bluffée tant il y a de contenu, de construction, d’intrigue. Je n’imagine pas ce que pourrait faire l’auteur sur un roman de taille plus conventionnelle (disons dans les 250 pages), mais ça enverrait du lourd !

En résumé, une super lecture que je recommande.

Je remercie chaudement Joël des éditions Taurnada de m’avoir proposé cette lecture.

L’inconnue de l’équation, Xavier Massé, Editions Taurnada, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑